DATES

28 SEPTEMBRE 2018 :
Requiem de Fauré
Festival de Fénétrange
PLUS D’INFOS

24 et 25 NOVEMBRE 2018 :
La fille de madame Angot – Charles Lecocq – rôle : Ange Pitou
Opéra de Marseille Théâtre de l’odéon
PLUS D’INFOS

21 – 23 DECEMBRE 2018 – 4 – 6 JANVIER 2019 :
Fantasio – J.Offenbach – rôle : Sparck
Opéra National de Montpellier
PLUS D’INFOS

9 JANVIER 2019 :
Concert 1heure avec
Opéra de Marseille théâtre de l’Odéon
PLUS D’INFOS

19 – 20 JANVIER 2019 :
La veuve Joyeuse – F.Léhar – rôle : Danilo
Opéra de Marseille théâtre de l’Odéon
PLUS D’INFOS

6 FÉVRIER 2019 :
Récital avec l’Orchestre symphonique de Quebec
PLUS D’INFOS

8- 10 – 12 – 14 MARS 2019 :
LA flute enchantée – W.A.Mozart – rôle : Papageno
Opéra de Tours
PLUS D’INFOS

16- 18 – 20 – 22 JUIN 2019 :
Carmen – G.Bizet – rôle : Escamillo
Opéra de Metz
PLUS D’INFOS

 ABOUT

C’est par le piano que Régis Mengus aborde la musique, très jeune. Mais il découvre rapidement son attirance et ses aptitudes pour le chant. Après un 1er Prix à l’unanimité au Conservatoire de Metz, il fait ses débuts sur scène à l’Opéra de Metz où on lui confie alors de nombreux petits rôles avec lesquels il développe et cultive son aisance scénique et ses talents naturels de comédien.
Lors de ses premières années de carrière, il incarne une galerie de personnages dans des productions telles que « Carmen » de Bizet dirigé par J-C Casadesus (Opéras de Lille et  de Caen), «Véronique » de Messager (Opéra de St-Etienne), « Faust » de Gounod (Opéra de Metz) et bien d’autres. Mais rapidement, la largeur de sa tessiture, très à l’aise dans l’aigu, en même temps que la couleur à la fois sombre et cuivrée de son timbre, lui permettent d’accéder à des premiers rôles réputés difficiles, comme par exemple Danilo dans « La Veuve Joyeuse », qu’il a chanté à tout d’abord à l’Opéra-théâtre de Reims et à l’Opéra de Nice.
En octobre 2013, il remporte le 1er Prix Homme et le Prix du public du Concours International de chant de Vivonne. Et en mars 2014, c’est au Concours International de Bordeaux qu’il se distingue, en remportant le 1er Prix, le Prix du Public, le Prix spécial Voix Graves et le Prix de l’Opéra National de Bordeaux.
Il retrouve le rôle de Danilo en décembre 2014 à l’Opéra de Lausanne, puis les premiers plans se succèdent: Marcello dans « La Bohème » de Puccini (Opéra de Reims), Ourias dans « Mireille » de Gounod et Figaro dans « Le barbier de Séville » avec l’orchestre Bell’Arte.
En janvier 2016, L’Opéra de Lausanne l’accueille à nouveau et lui confie le redoutable rôle du mari dans « Les mamelles de Tirésias » de Poulenc. Puis, il prouve encore une fois sa capacité à se jouer des difficultés en enchaînant immédiatement après avec le belliqueux rôle de Karnac dans «Le Roi d’Ys » de Lalo (mars 2016), suivi de Sharpless dans « Madame Butterfly » de Puccini (Opéra de Reims). Plus récemment, malgré de son jeune âge, il s’est vu confier avec succès le rôle titre d’« Hamlet » d’A.Thomas (Opéra de Lausanne), Escamillo dans « Carmen » de G. Bizet (Opéra de Rennes), et Albert dans « Werther » de J. Massenet à (Opéra National du Rhin). Parmi ses projets, citons entre autres Valentin dans « Faust » de Gounod,  Escamillo dans « Carmen » de G.Bizet ainsi que le rôle titre d’Eugène Oneguin à l’Opéra de Marseille. 

 

CRITIQUES

« Régis Mengus se montre parfaitement sobre en Valentin. Le baryton français, à la fois puissant et clair, possède les clés stylistiques de ce répertoire… »
Opéra Magazine

 » le baryton français Régis Mengus incarne un Valentin toujours prêt à en découdre. La voix est homogène sur tout l’ambitus, soyeuse, et il en use harmonieusement avec autorité et chaleur »
Opéra-online

EN SAVOIR PLUS

« un émouvant Valentin, campé avec superbe par le baryton français Régis Mengus. »
lecourrier.ch

EN SAVOIR PLUS

« Le jeu impliqué et la voix heureuse du baryton Régis Mengus (Valentin) le promettent à de grandes scènes »
letemps.ch

EN SAVOIR PLUS

Valentin dans Faust de Gounod à l'opéra de Lausanne

Valentin dans Faust de Gounod à l’opéra de Lausanne

roidhysR

Le Roi d’Ys de Lalo à l’Opéra de Saint-Etienne

 » Régis Mengus se montre un impressionnant Karnac. Voix solide, stature belliqueuse, il campe le héros négatif. »
Opéra Magazine

« Régis Mengus pose un Karnac convaincant, fougueux et fier, »

TouteLaCulture.com

EN SAVOIR PLUS

« Même bonne surprise avec le vaillant et robuste Karnac de Régis Mengus, tout nouveau venu sur les scènes françaises, et qui se déplace avec autant d’aisance qu’il fait éclater son ample voix de baryton. »
ConcertClassic.com

EN SAVOIR PLUS

« Les protagonistes, très bien choisis, donnent du relief au décor dans lequel ils s’agitent avec talent. A commencer par le mari (Régis Mengus) à la voix assurée et à l’entregent solide. Avec une diction remarquable, ce bon comédien à la belle voix baritonale, puissante (…), incarne parfaitement le personnage central de l’intrigue et ne faillit à aucun moment d’un rôle qui le voit en scène tout au long des deux actes. »
ResMusica.com

EN SAVOIR PLUS

Regis Mengus

Las Mamelles de Tirésias – Poulenc – Opéra de Lausanne

Regis Mengus

Las Mamelles de Tirésias – Poulenc – Opéra de Lausanne

« Il n’était pas évident pour Régis Mengus d’assumer un mari juché sur de hauts talons, en robe cousue de soutiens-gorge rose bonbon. Ces innombrables mamelles de dentelle ne l’ont pas empêché de chanter droit, vert et solide, d’une voix pleine sur un jeu parfaitement dosé. »
LeTemps.ch

EN SAVOIR PLUS

« Sur talons hauts, Régis Mengus brûle les planches en campant le conjoint qui assume son changement de sexe. »
crescendo-magazine.be

EN SAVOIR PLUS

« Régis Mengus incarne un Marcello de haute volée, voix facile et de caractère. »
Opéra Magazine

EN SAVOIR PLUS

logo-opera-magazine
Veuve-Joyeuse.01w-362x543
« A ses côtés, Régis Mengus (Prince Danilo) s’illustre comme un excellent choix de cette distribution. Elégant de sa personne, il joue admirablement sa distance aux avances de Missia Palmieri mais fond avec dignité quand leur amour devient évident. Avec une voix (aussi bien parlée que chantée) bien en place, le baryton s’affirme comme un chanteur aguerri quand bien même sa carrière ne fait que débuter. Un chanteur à suivre. »
ResMusica.com

EN SAVOIR PLUS

« Le baryton Régis Mengus compose un prince Danilo à la voix bien posée et virile, très bon comédien. »
LeTemps.ch

EN SAVOIR PLUS

.

« Régis Mengus incarne un Moralès à la présence physique efficace et sa diction parfaite »
Tutti-magazine.fr

EN SAVOIR PLUS

 

« Étincelant pendant toute la représentation, Régis Mengus campe un Robert Perceval tour à tour séducteur et amoureux, irrésistible de fraîcheur et d’énergie. »
LesTroisCoups.com

EN SAVOIR PLUS

passionnément 2

 

VIDEOS

CONTACT

AGENCE ARTISTIQUE CEDELLE
78, Boulevard Malesherbes
75008 Paris
Tel: +33 1 49 53 00 02
Fax: +33 1 45 63 70 23
agence.cedelle@wanadoo.fr
site internet

Suivez moi sur :
facebook
twitter
instagram